Archives de l'auteur orse

Webinaire ORSE – Environnement intérieur et santé

octobre 9, 2020 5:34 Publié par Laissez vos commentaires

La dernière séance plénière de l’ORSE s’est tenue le 9 octobre dernier en webinaire à cause des conditions de restriction sanitaire liées au Covid-19. Elle a réuni près de 90 d’acteurs régionaux de la santé environnementale autour de la thématique de la qualité de l’environnement intérieur et des impacts sur la santé. Le programme de cette séance s’est décomposé comme suit : Environnement intérieur : quels sont les risques et les enjeux de santé ? CSTB / OQAI : Corinne Mandin Des exemples d’actions conduites pour la qualité de l’air intérieur   Conseil Départemental 24 : Camille Chotard – Stéphane Wagner Quelles recommandations pour les crèches en Nouvelle-Aquitaine ? Focus sur la désinfection en période de Covid. Agence Alicse : Anne Lafourcade La vidéo du webinaire est disponible ICI


thumbnail of Legionellose-2018

Légionellose par département en Nouvelle Aquitaine en 2018

juin 30, 2020 2:49 Publié par Laissez vos commentaires

La légionellose est une infection pulmonaire grave causée par une bactérie. Celle-ci se développe dans des conditions particulières  : température entre 25 et 45°C, réseau d’eau chaude, tours aéroréfrigérantes. La contamination se fait par voie respiratoire, en inhalant l’eau contaminée diffusée en aérosol. Elle affecte essentiellement les adultes et touche particulièrement les personnes sensibles : maladie respiratoire chronique, tabagisme, maladies immunosuppressives. La légionellose est mortelle dans environ 10 % des cas. En France, depuis 2010, en moyenne 1600 cas de légionellose sont enregistrés chaque année. En 2018, 21% des cas étaient survenus dans une période de trois semaine en juin.


thumbnail of PM25-2016

Émissions communales de particules fines PM2,5 en 2016

juin 30, 2020 2:48 Publié par Laissez vos commentaires

Les particules fines émanent d’une multitude de sources, tant naturelles (sols, pollens,) qu’anthropiques (trafic routier, installations de combustion, industries,…). En raison de leur petite taille, elles peuvent pénétrer très facilement en profondeur dans les voies respiratoires et peuvent être impliquées dans l’apparition ou l’aggravation de plusieurs pathologies : asthme, bronchite chronique, cancer du poumon, affections cardiovasculaires. En ce qui concerne les particules fines PM2,5 les émissions communales apparaissent moins contrastées sur l’ensemble de la région. Les communes urbaines ainsi que certains axes routiers ressortent cependant avec des émissions plus conséquentes (environ 1000-2000 kg/km²).


thumbnail of Nox-2016

Émissions communales d’oxyde d’azote Nox en 2016

juin 30, 2020 2:46 Publié par Laissez vos commentaires

Le monoxyde et le dioxyde d’azote (Nox) se forment lors de combustions à haute température. Notamment retrouvés dans les gaz d’échappement de véhicules et en sortie d’installations de combustion, ils peuvent être source d’irritations pour les bronches et engendrer des troubles respiratoires (asthme, œdèmes pulmonaires). Les communes traversées par les axes routiers sont celles où l’on retrouve les plus grandes quantités émises d’oxydes d’azote : 10 000 à 50 000 kg/km² et tout spécialement les grandes communes urbaines où les valeurs peuvent dépasser 50 000 kg/km².


thumbnail of Pollen-2019

Risque allergique par ville en Nouvelle Aquitaine en 2019

juin 30, 2020 2:39 Publié par Laissez vos commentaires

L’étude du nombre moyen de jours avec un risque allergique (RA) supérieur ou égale à 3 (maximum 5) rend compte des contributions des taxons aux épisodes de pollution pollinique selon les stations de comptage. Les graminées constituent la principale source de pollens allergisants sur l’ensemble de la région avec en moyenne plus de 30 jours avec un RA supérieur à 3. Le chêne a un risque élevé supérieur à 30 jours dans 2 villes et à un risque élevé de plus courte durée (10 – 30 jours) dans 2 autres villes.


thumbnail of Ambroisie-2018

Répartition de l’ambroisie par département 2018

juin 30, 2020 2:39 Publié par Laissez vos commentaires

L’ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L) est une plante invasive originaire d’Amérique du nord. Son pollen, émis en fin d’été provoque de fortes réactions allergiques chez les personnes sensibles. C’est également une menace pour l’agriculture et la biodiversité (concurrence avec certains végétaux). L’ambroisie est présent sur toute la région Nouvelle-Aquitaine.  En 2019, les départements de Charente, Charente Maritime, Dordogne et Lot et Garonne dénombraient plus de 50 observations d’ambroisies. Les Pyrénées Atlantiques semblent moins touchés. Depuis 2014, une plateforme de signalement des plants d’ambroisie a été mise en place par le Conservatoire Botanique sud Atlantique pour l’ex-Aquitaine : http://www.ofsa.fr/ambroisie, des données plus précises y sont disponibles.