Données en Santé Environnement

Nous tenons à remercier l’ensemble des contributeurs qui ont permis de présenter l’ensemble des indicateurs présents sur cette page

  • Emissions de méthane en 2010

    20/09/2016

    La carte d’émission de méthane (CH4) par commune fait apparaître les régions agricoles comme fortement contributrices En cause, l’élevage qui est la source prédominante en ce qui concerne les émissions de CH4, loin devant les industries ou le secteur tertiaire

    Site ATMO NA

  • Emissions de protoxyde d’azote en 2010

    20/09/2016

    Les cartes d’émission des principaux gaz à effet de serre ont été réalisées par les 3 associations agréées pour la surveillance de la qualité de l’air (AASQA) de la région La carte d’émission communale de protoxyde d’azote (N2O) est très fortement corrélé à la carte représentant la surface agricole utile car le N2O est étroitement lié au processus de nitrification-dénitrification des sols engendré par des apports d’engrais minéraux et de déjections animales Les industries et équipements de combustion, même si leur contribution est marginale, sont aussi des sources d’émission potentielles de N2O

    Site ATMO NA

  • Dose totale indicative en 2014

    20/09/2016

    La Dose Totale Indicative, exprimée en milliSievert par an, est la dose efficace résultant de l’ingestion de radioinucléides présents dans l’eau durant une année de consommation à raison de 2 litres d’eau eau par jour Elle respecte la référence de qualité lorsqu’elle est inférieure à 0,1 mSv/an Une circulaire DGS (EA4/2007/232) du 3 Juin 2007 étend cette référence de qualité à 0,3 mSv/an (valeur en deça de laquelle aucune action corrective n’est nécessaire) Les bassins de vie concernés par le dépassement, au moins une fois en 2014 de la référence de qualité (0,1 mSv/an) se retrouvent principalement en Limousin, du fait du socle géologique (cf figure A4) Quelques bassins du sud de la Dordogne et du sud du Lot-et-Garonne sont également concernés Néanmoins, dans ces bassins, aucune DTI supérieure à 0,3 mSv/annné n’a été observée

    ministère de la santé

  • Pesticides totaux en 2014

    20/09/2016

    L’étude de la part de la population desservie au moins une fois en 2014 par une eau non conforme au paramètre « pesticides totaux » (concentration > 0,5 µg/L) révèle certaines zones, notamment dans le sud des Landes, avec plus du tiers, voire, plus des deux-tiers de la population exposée à  une eau non conforme en pesticides au cours de l’année étudiée Quelques autres bassins de vie de la région, plus dispersés, notamment en Charente, Dordogne et Pyrénées-Atlantiques, sont également concernés à  un degré moindre

    Nota :  les fortes proportions de non-conformités retrouvées dans certains bassins de vie des Deux-Sèvres sont un fait accidentel relevant de la combinaison d’une pollution accidentelle et d’un dysfonctionnement de l’usine de traitement

    ministère de la santé

  • Paramètres bactériologiques entre 2012 et 2014

    20/09/2016

    L’indicateur présenté est issu des résultats du contrôle des eaux de consommations effectué entre 2012 et 2014 il représente la part d’analyses dépassant les limites et références de qualité vis-à-vis des paramètres bactériologiques à l’échelle du bassin de vie

    La proportion de dépassements d’une limite ou référence de qualité sur l’ensemble des bassins de vie de la Nouvelle-Aquitaine fait apparaître des disparités selon les territoires Même si la majorité des bassins de vie de la Région présente des proportions de non-conformité inférieures à 2,5%, pour certains territoire et en particulier ceux de l’ex Limousin et des Pyrénées-Atlantiques, les non conformités sur 3 ans sont plus récurrentes ( de 6% à 28%) Cette proportion est accentuée par la multiplicité de petites unités de distribution présentes dans ces régions de « moyenne montagne » , couplée, parfois, à l’absence de désinfection pour certaines installations de traitement

     

    https://orobnat.sante.gouv.fr/orobnat/rechercherResultatQualite.do

  • Admission en affection longue durée pour lymphome malin non hodgkinien par bassin de vie sur la période 2005-2013 (taux standardisé pour 100 000 hab.) entre 2005 et 2013

    19/09/2016

    Le plus souvent en milieu professionnel, les expositions aux pesticides, aux solvants organiques et aux poussières de bois ont souvent été associées à une augmentation du risque de lymphome A la suite de différentes études fournissant des indications suffisantes concernant sa cancérogénicité, le lindane (insecticide organochloré) a été classé dans le groupe 1, cancérogène avéré pour l’homme en 2015 par le CIRC